Les femmes s’unissent

18/11/2012
Les femmes s’unissent

800 femmes ont participé samedi soir à Lomé à la convention “Femmes pour Unir”, en presence du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

«Nous avons décidé en tant que force économique, politique et sociale de nous investir pour soutenir notre parti Unir et le président de la République, mais également de nous mobiliser en faveur de ceux qui en ont le plus besoin. Une action qui s’inscrit dans la droite ligne de la politique menée par Faure Gnassingbé », a expliqué Kayi Raymonde Lawson de Souza, la présidente de la convention.

Cette soirée avait pour objectif de démontrer que les femmes togolaises issues de toutes les régions du pays peuvent travailler ensemble pour faire avancer le Togo.

Concrètement, cette convention visait également à lever des fonds pour le parti et pour des œuvres sociales en direction des femmes. Il est ainsi prévu de créer dans la région des Savanes un centre d’apprentissage et d’alphabétisation, de réhabiliter la savonnerie de Landa (Kozah), de développer le maraîchage des femmes dans la région des Plateaux ; enfin de construire un centre mère-enfant en région maritime.

Les femmes pour Unir prévoient également d’offrir des tracteurs, des égreneuses de riz, des machines à coudre, des motos et des tables d’accouchement à un certain nombre de groupements à la base.

En photo : Kayi Raymonde Lawson de Souza et le président Faure Gnassingbé samedi soir à Lomé

VOIR LE DIAPORAMA

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Découvrez l’Afrique de l’Ouest en pirogue

Culture

Une exposition intitulée ‘Blue pirogue’ aura lieu du 30 juin au 30 septembre à l’hôtel Onomo de Lomé. Un voyage initiatique en Afrique de l'Ouest.

Une plateforme commune pour les peuples africains

Union Africaine

Après le vote des députés, le gouvernement a désormais les mains libres pour ratifier l’acte constitutif de l’Union africaine (UA) relatif au Parlement panafricain.

Le Togo, pays inhospitalier pour les trafiquants de drogue

Faits divers

10 tonnes de cannabis, de cocaïne et de méthamphétamine ont été détruits dimanche à Lomé par la police.

Le soutien au Togo ne s’érode pas

Coopération

Le phénomène dure depuis des décennies. Le Togo perd une partie de sa côte rongée par l’érosion.