Les garants de l’intégrité du Togo

27/04/2016
Les garants de l’intégrité du Togo

Rigueur et professionnalisme

Une salve de 21 coups de canon a marqué mercredi à l’aube le début des cérémonies marquant le 56e anniversaire de l’indépendance du Togo.

Le défilé militaire et civil a débuté à 9h (TU) en présence du chef de l’Etat, des représentants des institutions, des membres du gouvernement, des diplomates, des membres de l'opposition (Yawovi Agboyibor, Agbéyomé Kodjo et Bassabi Kagbara) et des invités installés dans la tribune de la Place des fêtes.

Commandos, FIR, infanterie, marine, aviation, policiers, gendarmes douaniers dans des tenues impeccables passent en rythme devant la tribune présidentielle et sous les applaudissements des officiels et de la foule.

La rigueur et l’expertise des Forces armées togolaises sont rassurantes dans un contexte de tension en Afrique de l’Ouest avec la montée des extrémismes. On l’a vu récemment au Mali, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire.

Les FAT sont là pour assurer la sécurité de la population. Mais elles interviennent aussi à l’étranger sous les couleurs des Nations Unies avec des contingents déployés en Côte d’Ivoire, au Mali et au Darfour.

Ce défile du 27 avril est un hommage qui leur est adressé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.