Les jeunes parlent d'avenir

30/08/2016
Les jeunes parlent d'avenir

Deux semaines d'échanges sur le futur du Togo

Lomé, Notsé, Sokodé, Kara et Dapaong vont accueillir à partir de mardi les Assises de la jeunesse.

Le coup d’envoi a été donné à Tsévié (35 km de Lomé) par Victoire Dogbé Tomegah la ministre en charge de la jeunesse.

‘Le rôle des jeunes dans la réalisation des objectifs de développement durable’, tel est le thème retenu pour cette 4e édition.

‘L'objectif de ces rencontres régionales est de permettre à la jeunesse dans sa diversité de mutualiser ses expériences et d'apporter une contribution déterminante à l’action de développement économique et social dans la perspective de l’atteinte des objectifs de développement durable’, a déclaré Mme Dogbé-Tomegah.

Les jeunes venus d’horizons très divers vont faire éclore un débat constructif et si possible novateur. C’est en tout l’espoir des organisateurs.

‘Le gouvernement entend offrir à la jeunesse l'opportunité de consolider le rôle déterminant qui est le sien dans la recherche de solutions et la définition de stratégies pertinentes pour relever les défis liés au développement’, a confié la ministre.

Les précédentes réunions annuelles ont été le point de départ de nombreuses initiatives comme la création de l’agence nationale du volontariat et du FAIEJ (Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes).

Ces assises s’achèveront le 14 septembre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.