Les journalistes ont une lourde responsabilité

04/09/2014
Les journalistes ont une lourde responsabilité

Le Premier ministre togolais

Le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu a reçu jeudi les journalistes pour évoquer la fièvre hémorragique Ebola. Il a rappelé les mesures prises par le gouvernement dès la réapparition du virus en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Mais il leur a surtout demandé d’assurer une information objective et précise autour de la maladie.

Les journaux, les radios, les TV et internet doivent être les relais naturels pour informer la population, c’est un rôle citoyen, une mission civique.

L’heure n’est pas à la polémique, le moment est mal choisi pour la propagation de rumeurs.

Face au danger, la presse doit être une vigie fiable pour le public.

Aucun cas de patient atteint d’Ebola n’a été recensé au Togo. Les autorités sanitaires sont cependant sur leur garde et une stratégie de riposte est en place au cas ou.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.