Les limites de l’interactivité

02/01/2015
Les limites de l’interactivité

Biossey Kokou Tozoun

Les médias doivent veiller à la sérénité dans les débats, effectuer une distribution équilibrée du temps de parole et ne pas donner l’impression d’un seul son de cloche ; le débat doit être pluriel et diversifié. Telles sont quelques unes des recommandations données aux responsables des radios et TV privées par Biossey Kokou Tozoun, le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC).

Ce rappel à davantage d’équilibre à quelques mois de l’élection présidentielle est nécessaire.

Les émissions interactives, très populaires au Togo, sont le cadre de nombreux dérapages. L’occasion pour certains auditeurs de lancer des appels à la violence et à la haine et pour les responsables politiques de les cautionner.

Inacceptable, selon M. Tozoun qui souhaite un débat libre, démocratique qui permette à tous les courants de s’exprimer de façon apaisée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.