Les limites de l’interactivité

02/01/2015
Les limites de l’interactivité

Biossey Kokou Tozoun

Les médias doivent veiller à la sérénité dans les débats, effectuer une distribution équilibrée du temps de parole et ne pas donner l’impression d’un seul son de cloche ; le débat doit être pluriel et diversifié. Telles sont quelques unes des recommandations données aux responsables des radios et TV privées par Biossey Kokou Tozoun, le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC).

Ce rappel à davantage d’équilibre à quelques mois de l’élection présidentielle est nécessaire.

Les émissions interactives, très populaires au Togo, sont le cadre de nombreux dérapages. L’occasion pour certains auditeurs de lancer des appels à la violence et à la haine et pour les responsables politiques de les cautionner.

Inacceptable, selon M. Tozoun qui souhaite un débat libre, démocratique qui permette à tous les courants de s’exprimer de façon apaisée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Harmonie entre l'homme et la nature

Culture

Le Comité du Patrimoine mondial se réunit dimanche à Bahreïn pour choisir les nouveaux sites qui intègreront la Liste du patrimoine universel de l'Unesco.

Les voies vers l'émergence

Développement

Le Togo s’est doté d’un nouveau Plan national de développement (PND) en phase avec les objectifs de développement durable (ODD).

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.