Les limites de l’interactivité

02/01/2015
Les limites de l’interactivité

Biossey Kokou Tozoun

Les médias doivent veiller à la sérénité dans les débats, effectuer une distribution équilibrée du temps de parole et ne pas donner l’impression d’un seul son de cloche ; le débat doit être pluriel et diversifié. Telles sont quelques unes des recommandations données aux responsables des radios et TV privées par Biossey Kokou Tozoun, le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC).

Ce rappel à davantage d’équilibre à quelques mois de l’élection présidentielle est nécessaire.

Les émissions interactives, très populaires au Togo, sont le cadre de nombreux dérapages. L’occasion pour certains auditeurs de lancer des appels à la violence et à la haine et pour les responsables politiques de les cautionner.

Inacceptable, selon M. Tozoun qui souhaite un débat libre, démocratique qui permette à tous les courants de s’exprimer de façon apaisée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.