Les limites de l’interactivité

02/01/2015
Les limites de l’interactivité

Biossey Kokou Tozoun

Les médias doivent veiller à la sérénité dans les débats, effectuer une distribution équilibrée du temps de parole et ne pas donner l’impression d’un seul son de cloche ; le débat doit être pluriel et diversifié. Telles sont quelques unes des recommandations données aux responsables des radios et TV privées par Biossey Kokou Tozoun, le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC).

Ce rappel à davantage d’équilibre à quelques mois de l’élection présidentielle est nécessaire.

Les émissions interactives, très populaires au Togo, sont le cadre de nombreux dérapages. L’occasion pour certains auditeurs de lancer des appels à la violence et à la haine et pour les responsables politiques de les cautionner.

Inacceptable, selon M. Tozoun qui souhaite un débat libre, démocratique qui permette à tous les courants de s’exprimer de façon apaisée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.