Les marchés de Kara et de Lomé seront reconstruits

14/01/2013
Les marchés de Kara et de Lomé seront reconstruits

Le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, a présidé lundi après-midi le comité de crise mis en place après les incendies survenus aux marchés de Kara et de Lomé.

«Compte de l’ampleur des dégâts qui ont fragilisé les structures, les bâtiments seront entièrement reconstruits », a indiqué le PM. 

Le comité va procéder à l’identification des sites susceptibles d’accueillir provisoirement les activités commerciales et au recensement des personnes affectées pour évaluer les préjudices subis.

M. Ahoomey-Zunu a également indiqué que le comité étudiait la possibilité d’une rencontre avec les établissements de crédits et les structures de micro finances pour une évaluation des créances.

Les groupes organisés de commerçants seront étroitement associés à l’ensemble du processus.

Les victimes peuvent s’adresser à un centre d’accueil et d’écoute qui est ouvert sur le site de la foire Togo 2000 et des moyens de transports seront mis à leur disposition. Pour boucler le dispositif d’aide, un numéro vert (gratuit), le 22 21 20, 25 est joignable 24h24.

Enfin, des cellules psychologiques fonctionnent au CHU de Lomé et au CHR de Kara et de Lomé ; la prise en charge gratuite.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.