Les marchés de Kara et de Lomé seront reconstruits

14/01/2013
Les marchés de Kara et de Lomé seront reconstruits

Le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, a présidé lundi après-midi le comité de crise mis en place après les incendies survenus aux marchés de Kara et de Lomé.

«Compte de l’ampleur des dégâts qui ont fragilisé les structures, les bâtiments seront entièrement reconstruits », a indiqué le PM. 

Le comité va procéder à l’identification des sites susceptibles d’accueillir provisoirement les activités commerciales et au recensement des personnes affectées pour évaluer les préjudices subis.

M. Ahoomey-Zunu a également indiqué que le comité étudiait la possibilité d’une rencontre avec les établissements de crédits et les structures de micro finances pour une évaluation des créances.

Les groupes organisés de commerçants seront étroitement associés à l’ensemble du processus.

Les victimes peuvent s’adresser à un centre d’accueil et d’écoute qui est ouvert sur le site de la foire Togo 2000 et des moyens de transports seront mis à leur disposition. Pour boucler le dispositif d’aide, un numéro vert (gratuit), le 22 21 20, 25 est joignable 24h24.

Enfin, des cellules psychologiques fonctionnent au CHU de Lomé et au CHR de Kara et de Lomé ; la prise en charge gratuite.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).