Les médias devront attendre les résultats définitifs

21/02/2015
Les médias devront attendre les résultats définitifs

Eviter la diffusion de faux résultats

Les médias ne seront pas autorisés à publier des résultats partiels à l’issue de la prochaine élection présidentielle. Ils devront attendre ceux communiqués par la Cour constitutionnelle. C’est ce que vient d’indiquer la HAAC (Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication).

Cette mesure de bon sens permettra d’éviter la diffusion ou la publication de résultats incomplets et déformés ou de faire circuler de fausses informations de nature à créer des troubles.

Une fois le dépouillement effectué, l’ensemble des résultats est acheminé à la Céni pour centralisation et d’ultimes vérifications. C’est ensuite à la Cour constitutionnelle de prononcer les résultats définitifs quelques jours plus tard.

Au Togo, aucun institut ne réalise de sondage sortie des urnes. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.