Les médias devront attendre les résultats définitifs

21/02/2015
Les médias devront attendre les résultats définitifs

Eviter la diffusion de faux résultats

Les médias ne seront pas autorisés à publier des résultats partiels à l’issue de la prochaine élection présidentielle. Ils devront attendre ceux communiqués par la Cour constitutionnelle. C’est ce que vient d’indiquer la HAAC (Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication).

Cette mesure de bon sens permettra d’éviter la diffusion ou la publication de résultats incomplets et déformés ou de faire circuler de fausses informations de nature à créer des troubles.

Une fois le dépouillement effectué, l’ensemble des résultats est acheminé à la Céni pour centralisation et d’ultimes vérifications. C’est ensuite à la Cour constitutionnelle de prononcer les résultats définitifs quelques jours plus tard.

Au Togo, aucun institut ne réalise de sondage sortie des urnes. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.