Les médias devront attendre les résultats définitifs

21/02/2015
Les médias devront attendre les résultats définitifs

Eviter la diffusion de faux résultats

Les médias ne seront pas autorisés à publier des résultats partiels à l’issue de la prochaine élection présidentielle. Ils devront attendre ceux communiqués par la Cour constitutionnelle. C’est ce que vient d’indiquer la HAAC (Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication).

Cette mesure de bon sens permettra d’éviter la diffusion ou la publication de résultats incomplets et déformés ou de faire circuler de fausses informations de nature à créer des troubles.

Une fois le dépouillement effectué, l’ensemble des résultats est acheminé à la Céni pour centralisation et d’ultimes vérifications. C’est ensuite à la Cour constitutionnelle de prononcer les résultats définitifs quelques jours plus tard.

Au Togo, aucun institut ne réalise de sondage sortie des urnes. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.

Sport et développement en Afrique

Coopération

L’Allemagne va financer la construction d’équipements sportifs dans la région de la Kara (nord Togo). Il s’agit notamment de terrains de foot et de basket.