Les membres de la Céni ont prêté serment

01/09/2009
Les membres de la Céni ont prêté serment

Les 17 membres de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) ont prêté serment mardi devant la Cour constitutionnelle. La cérémonie s'est déroulée en présence du ministre d'Etat, Pascal Bodjona, de plusieurs membres du gouvernement et des diplomates accrédités au Togo. Cette prestation marque le début effectif des activités de l'institution chargée d'organiser l'élection présidentielle de 2010.

Au terme des récents accords de Ouagadougou, les partis politiques ont convenu de la composition des membres de la commission avec cinq  5 représentants pour la majorité parlementaire, 5 pour l'opposition parlementaire, 3 pour l'opposition extraparlementaire, 3 pour la société civile et 1 issu de l'administration. Les membres de la Céni devront élire dans les prochains jours leur Bureau et procédé à la mise en place des Commissions électorales locales indépendantes (Céli) et des commissions des listes et cartes (CLC). 

Voici la composition de la Commission

Administration

Tozim Potobéré

Majorité parlementaire

Yawo Agbo Bloua

Akaba Koffi

Batana Pawou

Kokoé Akrima

Sambiani Kougbadja Raphaël

Opposition parlementaire

Amaglo James

Adéwonou Essem

Kodjo Délava

Denis Adjawè

Romao Atsu

Opposition extraparlementaire

Akptsui Adanou Extase

Koffi Komlan

Lardja Henri Kolani

Société civile

Angèle Akoffa Aguiga

Tadé Yawo

Issifou Tabiou Taffa

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.