Les ministres ont le pied marin

17/09/2015
Les ministres ont le pied marin

Le Togo étoffe sa réglementation maritime

Pas moins de 8 projets de loi ont été adoptés jeudi en conseil des ministres. Plusieurs concernent la gestion de l’espace maritime : répression des actes illicites, lutte contre la pollution et la pêche illicite, gestion des accidents en mer.

Le Togo s’est doté récemment d’un Haut Conseil pour la mer (HCM). Le  gouvernent a également décidé de soumettre aux députés un projet de loi relatif à la délimitation des frontières maritimes et à la création d’une zone économique exclusive (ZEE).

Une commission nationale des frontières maritimes (CNFM) a été créée dont l’objectif est de rendre plus efficaces les différents travaux devant conduire aux négociations pour une délimitation conventionnelle et consensuelle des frontière maritimes et le dépôt du dossier relatif à l’extension du plateau continental jusqu’à 200 miles marins et son extension jusqu’à 350 miles marins. 

Pour les autorités, l’espace maritime est une région économique comme une autre qui nécessite de disposer d’un arsenal juridique étoffé en conformité avec les traités internationaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.