Les observateurs européens seront sur le terrain

11/09/2007
Les observateurs européens seront sur le terrain

Comme envisagé depuis plusieurs mois, l'Union européenne (UE) enverra une mission d'observation pour les élections législatives prévues le 14 octobre. Cette mission sera déployée sur l'ensemble du pays avant et pendant ces législatives, suite à un mémorandum signé début août entre le Togo et l'UE, a expliqué un responsable de cette Commission.

La dernière mission d'observation des élections de l'UE à Lomé remonte à la présidentielle de 1998, scrutin à l'issue duquel des observateurs « loués » par l'UE à une entreprise privée avaient dénoncé des "irrégularités". Leur statut d'observateurs avait été critiqué et le procédé d'ailleurs abandonné par l'UE.L'Europe n'avait pas envoyé d'observateurs pour les législatives de 2002 et les présidentielles de 2003 et de 2005, faute de "missions exploratoires".

L'organisation des législatives "libres" et "transparentes" est la principale condition posée par l'UE pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

Plus de 2,9 millions de Togolais se sont inscrits sur les listes électorales, selon les résultats provisoires du dernier recensement électoral publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

La présidentielle d'avril 2005 avait enregistré 3,5 millions d'électeurs pour une population de plus de 5 millions d'habitants.

La campagne électorale en vue de ces législatives est prévue du 29 septembre au 12 octobre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.