Les opposants à la peine

28/11/2014
Les opposants à la peine

1000 à 1300 manifestants dans les rues tout au plus

Après la manifestation organisée la semaine dernière par l’ANC et ses amis, c’était au tour des ‘organisations de défense des droits de l’homme’, une kyrielle d’associations politisées et sans réel poids, de descendre vendredi dans les rues de Lomé pour réclamer des réformes. Cette seconde marche en une semaine, comme la précédente, n’a pas été très suivie, malgré le soutien apporté par le CAP 2015, un rassemblement de plusieurs partis. 

Pas d'incidents majeurs à signaler à part le passage à tabac d'un civil accusé d'être un 'espion membre de la gendarmerie'.

Quand les opposants parlent de réformes, un décryptage s’impose pour comprendre leur stratégie.

Ce qu’ils visent essentiellement est une limitation du mandat présidentiel à deux termes de 5 ans avec rétroactivité de la loi constitutionnelle. Le président Faure Gnassingbé arrivant au terme de son 2e mandat, c’est, pensent-ils, une façon de s’en débarrasser à bon compte en l’empêchant de se représenter.

Les propos de Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC sont à cet égard sans ambiguité :  ‘’Selon la volonté du peuple, la question d’un troisième mandat de Faure Gnassingbé ne se pose même pas’.

Mais qui est ce Monsieur qui prétend parler au nom du peuple togolais ? 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.