Les opposants réclament la libération d’Olivier Amah

28/05/2013
Les opposants réclament la libération d’Olivier Amah

Olivier Amah-Poko, un activiste à la tête d’une improbable Associationdes victimes de la torture (ASVITO) a été placé lundi sous mandat de dépôt pour avoir appelé l’armée à la désobéissance.

Aussitôt, ses amis du collectif d’opposants ‘Sauvons le Togo’ (CST) ont exigé sa libération.

Olivier Amah avait été un temps directeur du Service de Recherche et d’Investigation (SRI) de la Gendarmerie avant de rejoindre les rangs de l’opposition radicale, vexé de n’avoir pu obtenir la promotion souhaitée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).