Les opposants réclament la libération d’Olivier Amah

28/05/2013
Les opposants réclament la libération d’Olivier Amah

Olivier Amah-Poko, un activiste à la tête d’une improbable Associationdes victimes de la torture (ASVITO) a été placé lundi sous mandat de dépôt pour avoir appelé l’armée à la désobéissance.

Aussitôt, ses amis du collectif d’opposants ‘Sauvons le Togo’ (CST) ont exigé sa libération.

Olivier Amah avait été un temps directeur du Service de Recherche et d’Investigation (SRI) de la Gendarmerie avant de rejoindre les rangs de l’opposition radicale, vexé de n’avoir pu obtenir la promotion souhaitée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.