Les partis extraparlementaires auront leur mot à dire

23/09/2017
Les partis extraparlementaires auront leur mot à dire

Le siège de la Céni à Lomé

Des élections législatives et locales sont prévues en 2018. La commission électorale nationale indépendante (Céni) s’y prépare.

Les partis politiques ne siégeant pas à l’Assemblée nationale et les organisations de la société civile ont jusqu’au 7 octobre pour envoyer leurs dossiers de candidature. Ce seront les députés qui procèderont à l’élection.

La Céni est composée de 17 membres dont 6 sièges leur sont réservés.

Les autres sont occupés à parité par la majorité et l’opposition parlementaire. Le dernier revient à l’administration.

Le Togo compte plus d’une centaine de partis dont la plupart n’ont qu’une existence virtuelle.

Pour plusieurs experts électoraux, la Céni n’a pas vocation à accueillir les partis politiques ; elle doit être un organe 100% technique chargé de préparer d’organiser et de contrôler les scrutins. Rien de plus.

L’idée du gouvernement est de procéder à un reformatage afin d’éviter d’éventuels conflits entre majorité et opposition.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Elargir l'accès des TIC à l'ensemble de la population

Tech & Web

Le conseil des ministres a adopté vendredi un décret relatif à la déclaration de politique du secteur de l’économie numérique.

Bonjour Docteur

Santé

Docmava, nouveau site togolais, a pour objectif d’améliorer le quotidien des professionnels de santé et des patients.

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.