Les petits partis se rebiffent

25/03/2009
 Les petits partis se rebiffent

Six partis politiques extraparlementaires viennent de se regrouper pour exiger leur participation aux travaux du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC).

Lors d'une conférence de presse, organisée mardi à la Bourse du travail, il ont dénoncé un dialogue à huis clos et exprimé leur « ferme volonté d'apporter leur pierre à l'édification de la nation togolaise ».Le groupement des protestataires rassemble le NID, le MCD, le MRC, le MDP, le PSR, et l'UDPS.

Le gouvernement a adopté en début de mois un projet de décret qui élargit le Cadre de dialogue aux autres formations politiques et à la société civile.

Une perspective qui ne suscite pas l'enthousiasme dans partis politiques de l'opposition parlementaire (CAR et UFC) qui menacent de boycotter les travaux si cette mesure est mise en Œuvre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.