Les populations des régions minières choyées par le gouvernement

10/09/2011
Les populations des régions minières choyées par le gouvernement

Le ministre des Mines et de l’Energie, Dammipi Noupokou (photo), et sa collègue du Développement à la base, Victoire Dogbé-Tomégah, ont procédé samedi à Dagbati (55km au Nord-Est de Lomé) au lancement des travaux d’électrification et d’extension du réseau à Agbodrafo et Hahotoé. 

Les riverains des zones minières de Dagbati et d’Hahotoé ont en même temps reçu la première tranche d’indemnisation relative à la location des terres à la société exploitant le phosphate.

Republicoftogo.com : Les populations qui vivent à proximité des sites miniers se plaignent de ne pas récolter une partie des fruits de l’exploitation. Les autorités semblent enfin agir. 

Dammipi Noupokou : Le gouvernement est résolument déterminé à faire sortir les habitants des régions minières de la pauvreté.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de projets sociaux dans cette région. Il y tout d’abord le volet électrification de plusieurs localités et d’un lycée ; il y a ensuite la construction de salles de classe et, enfin, le paiement aux habitants d’une première tranche de 100 millions de Fcfa, soit 25% de la somme totale, due au titre des arriérés de location des terres par l’Office togolais des phosphates (OTP). 4.430 personnes sont concernées. Le solde sera versé fin décembre et au début de l’année prochaine.

Le projet global est piloté par le ministère des Mines et de l’Energie et répond à l’une des promesses de campagne du président Faure Gnassingbé qui s’était engagé à améliorer les conditions de vie des populations des zones minières.  

Le Togo espère relancer la production de phosphates dont la demande est énorme sur le marché international. Après des années de mauvaise gestion, l’OTP a été liquidée pour laisser la place à une nouvelle société et des investissements lourds sont en cours de réalisation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.