Les pouvoirs publics veulent réduire les émissions polluantes

25/03/2013
Les pouvoirs publics veulent réduire les émissions polluantes

Une journée d’information, destinée à sensibiliser les industriels à la protection de l’environnement, s’est déroulée vendredi à Lomé. De nombreuses usines sont accusées de polluer sans jamais être sanctionnées.

Lundi, le ministre de l’Industrie, François Galley, a tenu à recadrer le débat. « Aucune usine n’est installée au Togo sans que le gouvernement n’ait obtenu des garanties en matière de normes anti-pollution «, a-t-il déclaré dans un entretien à Republicoftogo.com

Republicoftogo.com : Quelles sont les dispositions prises par l’Etat pour protéger l’environnement ?

François Galley : Que ce soit les dispositions du code minier ou du code des investissements, il y a un arsenal de mesures réglementaires qui existent pour protéger l’environnement.

Aucune usine n’est installée au Togo sans que des études préalables aient été faites. Nous avons élaboré avec le ministère de l’Environnement des textes qui doivent être appliqués, notamment sur la production de sacs plastiques non-recyclables qui est désormais interdite au Togo.

Republicoftogo.com : Des rumeurs laissent entendre que les entreprises installées en Zone franche bénéficieraient d’un régime de faveur

François Galley : C’est faux. Toutes les usines doivent se plier aux dispositions légales en matière de normes anti-pollution et de protection des travailleurs pour l’hygiène et la santé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !