Les prédictions de Jeune Afrique

10/12/2007
Les prédictions de Jeune Afrique

Jeune Afrique semble aller vite en besogne. L'hebdomadaire panafricain écrit cette semaine « qu'il n'y aura pas de ministre issu du principal parti d'opposition (UFC, ndlr) dans le gouvernement de Komlan Mally (…). Le Comité d'action pour le renouveau (CAR) n'y sera pas non plus (…). On ignore d'où ce journal tient ses informations car pour le moment, le président du Togo, Faure Gnassingbé, et le nouveau PM poursuivent leurs consultations.

Jeune Afrique explique le boycott des partis d'opposition par leur souci de faire « assumer » au RPT sa victoire aux législatives.« En cas d'échec de Komlan Mally à relancer l'économie et à améliorer le quotidien de la population, l'opposition n'aurait pas pu lui en faire le reproche lors de la présidentielle prévue dans deux ans si elle avait gouverné avec lui … », écrit encore l'hebdo.

Le nouveau gouvernement devrait être annoncé cette semaine. On verra alors si les prédictions de Jeune Afrique s'avèrent pertinentes.

Jeune Afrique N° 2448 du 9 décembre 2007

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.