Les propos du désespoir

04/08/2010
Les propos du désespoir

Patrick Lawson (photo), premier vice-président (dissident) de l’UFC, a accusé mercredi, le ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona, « d’ingérence dans les affaires internes de l’UFC ».
M. Lawson a déclaré qu’une délégation composée de Jean-Pierre Fabre, de lui-même et d’autres responsables de l’UFC et du Frac, avaient été empêché par les forces de l’ordre de se rendre mardi matin à Tsévié pour une réunion avec leur bureau fédéral.
« L’artisan de cette lamentable opération est bien Pascal Bodjona dont le seul objectif est de restaurer le régime du parti unique qui a plongé le Togo dans des décennies durant dans le chaos et la misère », a-t-il déclaré.
Et d’ajouter : «Pascal Bodjona opte pour des manœuvres politiciennes parmi lesquelles le débauchage de Gilchrist Olympio et une ingérence intempestive et inacceptable dans les affaires internes de l’UFC ».
Depuis quelques semaines, la fébrilité dans les rangs des contestataires de l’UFC est palpable en raison de l’essoufflement de la mobilisation dans leurs rangs.
C’est dans ce contexte qu’il faut analyser les déclarations de Patrick Lawson destinées à entretenir un climat de contestation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.