Les raisons d'un départ

02/03/2011
Les raisons d'un départ

On en sait un peu plus sur les raisons qui ont conduit au limogeage du ministre du Commerce mardi. Toutes les précautions n’auraient pas été prises par Kokou Gozan (photo) avant l’annonce de la baisse des prix des denrées alimentaires (sucre, riz, etc) et des maladresses auraient été commises dans le choix d’un nombre restreint d’importateurs.
Le ministre du Commerce avait signé le 24 févier dernier un protocole d’entente relatif à la lutte contre la vie chère avec deux sociétés importatrices de denrées alimentaires.
Le gouvernement entendait ainsi accompagner ces entreprises en leur offrant des facilités douanières et des lignes de crédits en vue d’un approvisionnement suffisant, régulier et à moindre coût du marché national en denrées de première nécessité.
«Le gouvernement décide à compter de ce jour de suspendre le mécanisme et de poursuivre les discussions avec tous les opérateurs économiques concernés afin d’aboutir à un consensus qui emporterait l’adhésion de tous au processus », précise un communiqué, signé du ministre de l’Economie et des Finances Adji Otèh Ayassor, rendu public mardi soir.
En conséquence, poursuit M. Ayassor, «la structure de prix publiée dans la presse est suspendue et une nouvelle mouture sera publiée à l’issue des négociations élargie à l’ensemble des importateurs ».

Voici le communiqué publié par le ministre de l’Economie et des Finances
Dans le cadre de sa politique orientée aux besoins prioritaires des populations, le gouvernement a initié un mécanisme dénommé « opération vie chère ».
Ce mécanisme consiste à accompagner les opérateurs économiques du secteur des produits alimentaires de grande consommation en vue d’approvisionner le marché en quantité et en qualité à moindres coûts.
A cet effet, les discussions avec certains importateurs ont abouti à la signature d’un protocole d’entente avec deux d’entre eux. Cette démarche n’ayant pas associé l’ensemble des importateurs de ladite filière, de nouvelles discussions ont été ouvertes depuis le vendredi 25 février 2011 pour trouver un consensus avec tous les intervenants afin de démarrer l’opération dans de meilleur conditions.
Alors que des propositions issues des nouvelles négociations étaient attendues pour le mercredi 2 mars 2011 à 12 heures, les extraits du protocole d’entente avec les deux importateurs étaient publiés dans la presse, ce qui est de nature à créer une confusion au sein de la communauté des importateurs des produits concernés conformément aux objectifs visés par le gouvernement.
Pour faire face à cette situation, le gouvernement décide à compter de ce jour de suspendre le mécanisme et de poursuivre les discussions avec tous les opérateurs économiques concernés afin d’aboutir à un consensus qui emporterait l’adhésion de tous au processus.
En conséquence la structure de prix publiée dans la presse est suspendue, une nouvelle structure de prix de prix sera publiée à l’issue des négociations élargie à l’ensemble des importateurs.

Adji Otéh Ayassor

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.