Les raisons d’une absence

04/09/2013
Les raisons d’une absence

Disposant de la majorité absolue (62 sièges sur 91) à l’Assemblée nationale, UNIR (majorité présidentielle) s’est adjugée lundi la totalité des 11 postes du Bureau du Parlement. Certains ont critiqué la démarche en estimant que quelques places auraient du revenir aux partis de l’opposition.

C’était pourtant bien la volonté d’UNIR. Dès la semaine dernière, le parti avait engagé des discussions avec les autres formations représentées à l’Assemblée avec un objectif clair : partager les postes du Bureau et des commissions avec l’opposition.

La 2e vice-présidence, la 2e questure, le 2e secrétariat devaient revenir au CST (collectif ‘Sauvons le Togo’).  UNIR avait déjà concédé 4 commissions sur les 9 à l’opposition, à sa charge d’effectuer la répartition.

Arc-en-ciel, de son côté bénéficiait de la 4e vice-présidence et du 3e secrétariat.

Une questure et un secrétariat parlementaire étaient réservés à l’UFC.

Samedi, les responsables du CST ont exigé le 1er secrétariat. C’était ça ou rien ! et Arc en ciel le poste de 3e vice-président au lieu du 4; quant à l’UFC, c’était un siège de vice-président. 

Lundi, les pourparlers se sont poursuivis dans la matinée. Arc en Ciel et l’UFC ont maintenu leurs exigences du week-end. Le CST a finalement accepté les postes proposés, mais s’est dit incapable de voter à main levée pour ses candidats et pour ceux d’UNIR, une procédure pourtant normale pour l’élection du Bureau, mais une question d’image pour ‘Sauvons le Togo’. Difficile d’expliquer aux militants pourquoi des députés de l’ANC ou de l’ADDI votent en faveur de représentants du pouvoir.

Du coup, l’opposition parlementaire a retiré l’ensemble de ses candidats ; raison pour laquelle UNIR détient 100% des postes du Bureau.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.