Les responsables de l'opposition ont quitté Lomé

15/01/2018
Les responsables de l'opposition ont quitté Lomé

Les semaines passent et l'opposition tergiverse

Les présidents de Guinée et du Ghana devraient recevoir une délégation de six responsables de la coalition de l’opposition togolaise. Une demande formulée par Jean-Pierre Fabre (ANC), Brigitte Adjamagbo-Johnson (CDPA), Yawovi Agboyibo (CAR), Dodji Apévon (FDR), Tikpi Atchadam (PNP) et Aimé Gogué (ADDI).

Dans ce groupe, seule l’ANC a une véritable représentativité nationale avec de nombreux députés à l’Assemblée. 

Ces entretiens concernant l’ouverture d’un prochain dialogue politique proposé par le gouvernement.

Les opposants vont d’exigences en préalables pour y participer. Les autorités ont fait preuve d’ouverture, mais les discussions sont toujours au point mort.

Certains observateurs de la vie politique se demande à ce stade si l’opposition est sincèrement intéressée par un débat destiné à renforcer les bases démocratiques du Togo.

Il s’agit, en effet, de limiter à deux le nombre de mandats présidentiels. Une réelle avancée au moment ou plusieurs pays africains envisagent de faire l’inverse.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une clinique inaugurée à Agbata

Coopération

Christoph Sander, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, a inauguré mardi la clinique d’Agbata (préfecture des Lacs).

Hub scientifique

Coopération

La Société ouest-africaine de chimie tient à partir de mardi à Lomé ses 19e Journées scientifiques. 

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.