Les revendications de la jeunesse passent par le dialogue

20/06/2012
Les revendications de la jeunesse passent par le dialogue

Les responsables de la jeunesse de l’Union des forces de changement (UFC, opposition) ont dénoncé mercredi l’attaque du siège du parti par des sympathisants du collectif « Sauvons le Togo ». Ils ont appelé ce groupement d’opposants à « éduquer leurs militants aux valeurs républicaines ».

Pour la branche jeune de l’UFC, il est étonnant que des organisations de défense des droits de l’homme soient associées au collectif car leur rôle n’est pas de faire de la politique. Pire, elles ont cautionné les violences survenues lors de la manifestation de la semaine passée à Lomé.

«Nous exhortons les acteurs politiques et de la société civile à prendre leurs responsabilités pour éviter ces débordements car la violence appelle la violence et nous ne souhaitons plus revivre les événements douloureux que notre pays a connu », a déclaré Richard Dossepli, l’un des responsables des jeunes de l’UFC.

« Nous ne sauverons pas le Togo en cassant les biens publics et privés ni en détruisant les routes et les édifices publics, chèrement obtenus à la sueur du contribuable », a-t-il ajouté.

Richard Dossepl invite les jeunes à s’engager dans un débat constructif face aux enjeux de développement économique et social pour le Togo. Et qui dit débat constructif, dit dialogue pacifique et non recours à la violence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.