Lever le pied pour être agréable à l’opposition

21/03/2018
Lever le pied pour être agréable à l’opposition

Le pouvoir donne des gages de bonne volonté

L’opposition engagée dans un dialogue avec le pouvoir s’insurge contre les préparatifs en cours pour l’organisation des élections législatives et locales, prévues en 2018.

La récente nomination de certains présidents de CELI (commissions électorales locales indépendantes) a fait bondir les opposants.

Le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, a indiqué mercredi que les pouvoirs publics avaient décidé de ‘lever le pied’ afin de donner toutes ses chances aux pourparlers en cours.

Il a souligné que l’adoption du décret pour annoncer le processus de révision électorale avait été repoussé justement pour créer les conditions favorables à la poursuite du dialogue.

'C’est une suspension pour manifester la bonne foi du gouvernement quant à un heureux aboutissement’, a-t-il précisé.

Suspendues depuis le 23 février, les discussions doivent reprendre la semaine prochaine.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.