Libérer le pouvoir des femmes

06/03/2015
Libérer le pouvoir des femmes

Dédé Ahoéfa Ekoué

Avec 48h d’avance sur la date officielle, le Togo a clôturé vendredi les manifestations marquant la Journée internationale de la femme (8 mars).

Une cérémonie s’est déroulée au Palais des congrès de Lomé en présence de la ministre de l’Action sociale, Dédé Ahoéfa Ekoué, de plusieurs de ses collègues du gouvernement, des diplomates et des partenaires techniques et financiers.

Cette année, la thématique est axée sur l’autonomisation des femmes pour la prospérité du Togo. Une orientation déjà prise en compte dans la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE).

Des progrès ont été accomplis depuis plusieurs années a relevé Mme Ekoué, notamment dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de la promotion des droits humains et de la parité. 

Les femmes sont mieux représentées au sein des institutions politiques. Elles sont aujourd’hui 17% à l’Assemblée nationale contre 11% en 2007. Au gouvernement le chiffre est encore plus significatif avec 20% contre 8,3% il y a 10 ans.

Et Dédé Ahoéfa Ekoué de rappeler qu’une femme a été nommée dernièrement médiateur de la République et présidente du Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN).

Enfin, la ministre a indiqué que l’autonomisation des femmes passait aussi par le micro-crédit. 300.000 d’entre-elles ont bénéficié d’un coup de pouce du Fonds national de la Finance Inclusive (FNFI)

Présente à la cérémonie, Khardiata Lo Ndiaye, la représentante du PNUD et du Système des Nations Unies au Togo, a salué les efforts du Togo qui tendent à libérer le pouvoir des femmes pour assurer un avenir meilleur à tous.

Informations complémentaires

Discours Dede Ekoué.pdf 109,05 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !