Liberté rime avec légalité

14/06/2013
Liberté rime avec légalité

Si les partis politiques et les associations s’engagent à organiser des rassemblements sans violences, l’interdiction de manifester sera levée, a indiqué vendredi le ministre de la Sécurité, Yark Damehane (photo). ‘Il est souhaitable que les uns et les autres puissent exercer leur liberté dans la légalité », explique-t-il dans un entretien à Republicoftogo.com.

Republicoftogo.com : Il est toujours interdit de manifester au Togo. Pourquoi maintenir une telle mesure ?

Yark Damehane : On a pas interdit juste pour interdire. La décision a été prise après des violences. Si nous obtenons l’assurance que manifester ne va pas se terminer par de la casse, nous lèverons alors au plus vite cette interdiction. Il est souhaitable que les uns et les autres puissent exercer leur liberté dans la légalité. Mon souhait est vraiment que les politiciens maîtrisent leur base et que les rassemblements restent de nature pacifique.

Republicoftogo.com : Comment peut-on savoir à l’avance si une manifestation se déroulera dans le calme ?

Yark Damehane : Nous disposons d’un baromètre d’observation et d’éléments d’appréciation. Récemment, des meetings se sont déroulés sans problèmes ; ça n’a pas dégénéré. C’est donc la preuve que les partis politiques peuvent contrôler leurs sympathisants.

Republicoftogo.com : Un réunion est-elle prévue avec les responsables des partis pour évoquer ces questions ?

Yark Damehane : Oui, très bientôt. Cette réunion rassemblera les personnes en charge de la sécurité au sein des partis politiques. En discutant et en harmonisant les points de vue, c’est la meilleure façon de coopérer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.

La coopération multiforme du PNUD

Coopération

Une mission du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), dépêchée par le siège, est arrivée en début de semaine au Togo.

Le PGICT aura sans doute une suite

Environnement

Les pouvoirs publics entendent renforcer la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines.