Limites dépassées

24/05/2012
Limites dépassées

L’Assemblée nationale va reprendre l’examen du projet de loi relatif à la modification du code électoral. Ainsi en a décidé mercredi le conseil des ministres.

Tout en soulignant « la volonté de dialogue et de recherche de consensus », via les récentes concertations avec les partis politiques, et les discussions au sein du CPDC, il n’est pas possible pour le gouvernement de passer des mois à discutailler alors que les élections législatives et locales sont prévues au mois d’octobre.

Certaines formations prêchent pour leur paroisse en contestant le redécoupage électoral, d’autres réclament tout simplement des modifications de la constitution ; une attitude qui donne le sentiment d’aller au vote à reculons.

Logiquement, le gouvernement a confié aux élus du peuple le soin d’examiner les textes, puisque c’est à eux que revient la décision finale.

A chaque élection au Togo, ce scénario se reproduit en l’absence de maturité d’une partie de la classe politique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.