Liste fictive

05/08/2011
Liste fictive

Dans un communiqué publié jeudi soir, le ministre de la Sécurité a dénoncé les attaques dont est l’objet l’Agence nationale de renseignement (ANR) de la part de certains journaux.

« Ces attaques ont franchi le seuil de l’intolérable  il y a quelques jours avec la diffusion d’une liste fictive de journalistes qui feraient, selon ses auteurs anonymes, l’objet de menaces de toutes sortes et dont la vie serait en danger ». 

Latta Gnama appelle les « couches socio professionnelles (…) au sens des responsabilités, à l’honnêteté et au civisme ».

Voici le communiqué du ministre de la Sécurité

Il m’a été donné de constater depuis quelques mois que l’Agence nationale de renseignement (ANR) qui est une institution de l’Etat fait l’objet d’attaques systématiques par voie de presse, dans le cadre d’une campagne savamment orchestrée.

Ces attaques ont franchi le seuil de l’intolérable  il y a quelques jours avec la diffusion d’une liste fictive de journalistes qui feraient, selon ses auteurs anonymes, l’objet de menaces de toutes sortes et dont la vie serait en danger. 

Le Ministère de la sécurité et de la protection civile à qui incombe la responsabilité d’assurer la protection des personnes et des biens sans exclusive, sur toute l’étendue du territoire national s’est saisi avec diligence de cette affaire. Mais après vérification, il est apparu qu’il ne s’agit que de montages scandaleux et d’affabulations grotesques. 

Face à cette situation, il est de mon devoir d’appeler toutes les couches socio professionnelles de notre pays au sens des responsabilités, à l’honnêteté et au civisme. Je tiens à réaffirmer que l’Agence nationale de renseignement s’acquitte scrupuleusement de sa mission, dans le cadre de ses attributions qui sont clairement définies par les textes et dans le strict respect des procédures en vigueur dans notre pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.