Lois électorales : suite du feuilleton

04/06/2012
Lois électorales : suite du feuilleton

Le Comité d'action pour le renouveau CAR (opposition parlementaire) n’a pas voté la semaine dernière la loi relative au nouveau code électoral, ni celle concernant la composition de la future Assemblée (10 députés de plus). Ce parti a demandé lundi d' «initier un dialogue en vue de la recherche d'un consensus sur ces deux textes".

On peut s’étonner de cette demande dans la mesure ou le gouvernement avait initié avant le vote une large concertation via le CPDC et une table ronde ouverte à l’ensemble des partis politiques.

Interrogé jeudi dernier par republicoftogo.com, le président du Groupe CAR au Parlement, Kossi Amégnona, avait livré des explications confuses sur le rejet de ces deux lois.

« C'est la mauvaise foi des uns et des autres " qui conduit à ce blocage, estime de son côté Bassabi Kagbara, le président du Parti démocratique panafricain (PDP).

Le Togo organisera en octobre prochain des élections législatives et locales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.