Lois électorales : suite du feuilleton

04/06/2012
Lois électorales : suite du feuilleton

Le Comité d'action pour le renouveau CAR (opposition parlementaire) n’a pas voté la semaine dernière la loi relative au nouveau code électoral, ni celle concernant la composition de la future Assemblée (10 députés de plus). Ce parti a demandé lundi d' «initier un dialogue en vue de la recherche d'un consensus sur ces deux textes".

On peut s’étonner de cette demande dans la mesure ou le gouvernement avait initié avant le vote une large concertation via le CPDC et une table ronde ouverte à l’ensemble des partis politiques.

Interrogé jeudi dernier par republicoftogo.com, le président du Groupe CAR au Parlement, Kossi Amégnona, avait livré des explications confuses sur le rejet de ces deux lois.

« C'est la mauvaise foi des uns et des autres " qui conduit à ce blocage, estime de son côté Bassabi Kagbara, le président du Parti démocratique panafricain (PDP).

Le Togo organisera en octobre prochain des élections législatives et locales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.