Lomé Plage

21/07/2012
Lomé Plage

Les traditionnels opposants à tout débat politique sérieux se sont retrouvés samedi pour une nouvelle marche qui s’est déroulée de Bè Kpéhénou à la plage de Lomé.

Outre les élucubrations d’Agbéyomé Kodjo prévoyant «  La chute du régime de Faure Gnassingbé dans un ou deux mois » ; reste à fixer l’heure exacte !, les autres leaders ne se sont guère montrés plus constructifs.

Zeus Ajavon, l’un des responsables du collectif « Sauvons le Togo » a fait circuler des tracts conviant les togolais à une « Semaine de l’impunité » pour saluer la mémoire de Tavio Amorin, décédé le 23 juillet 1992 ».

Quant à Jean-Pierre Fabre (photo), qui dirige l’ANC, il a souligné qu’il avait appris dans l’ « indifférence générale » la nomination du Premier ministre.

«A partir du moment où la participation au gouvernement ne nous intéresse pas, nous attendons de laisser passer la formation du gouvernement pour voir qu’elles vont être ses futures actions. Nous estimons que le gouvernement doit s’atteler très rapidement à régler les préalables nécessaires à l’organisation du dialogue, ensuite organiser le dialogue et après, nous verrons ce qui en sortira », a-t-il déclaré.

Point positif cependant au terme de cette manif ; elle s’est déroulée dans le calme. Ce qui est déjà pas mal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.