Maintenir le cap des réformes

17/03/2014
Maintenir le cap des réformes

Georges Aïdam

Les réformes institutionnelles et constitutionnelles pourront être discutées au sein de l’Assemblée nationale ou dans tout autre cadre. L’important pour Georges Aïdam, le premier vice-président de l’Union pour la République (UNIR, majorité présidentielle), est d’aboutir à un large consensus sur ces questions.

L’esprit d’ouverture dont a fait preuve le chef de l’Etat doit permettre d’avancer rapidement, explique M. Aïdam dans l’entretien qui suit.

Republicoftogo.com : Quelle a été la teneur de vos récentes discussions avec le Premier ministre ?

Georges Aïdam : Nous nous sommes d’abord félicités d’abord du nouveau climat d’apaisement et de compréhension qui prévaut. Nous avons écouté le Premier ministre qui nous a précisé les orientations que le gouvernement entend prendre afin que les réformes institutionnelles et constitutionnelles puissent s’engager cette année. Nous avons fait part des dispositions de UNIR à accompagner les efforts du gouvernement pour que ces reformes politiques puissent s’opérer pour le bien du Togo.

Republicoftogo.com : Les réformes doivent-elles être discutées au sein de l’Assemblée nationale ou dans le cadre d’un nouveau round de dialogue

Georges Aïdam : Nous contribuerons à tous les efforts permettant à la réalisation des réformes. Nous abordons ces questions dans un esprit constructif. Je vous rappelle que le président d’UNIR (Faure Gnassingbé, ndlr) a initié un mouvement qui permet un début de décrispation. Il vient de recevoir le chef de file de l’opposition (Jean-Pierre Fabre, ndlr). C’est une première.

Republicoftogo.com : Plusieurs partis d’opposition refusent l’idée de discuter des réformes à l’assemblée où ils sont minoritaires

Georges Aïdam : Si une assemblée nationale est élue, c’est pour servir à quelque chose. Nous pensons à UNIR que cette institution doit pouvoir remplir son rôle.

Republicoftogo.com : Le Parlement est donc l’unique voie ?

Georges Aïdam : Si après ces contacts nous constatons que c’est le lieu approprié, l’UNIR apportera sa contribution. L’essentiel est de parvenir à l’adoption des réformes dans une atmosphère consensuelle, peu importe le cadre.

Si demain nous parvenons à un consensus, le cadre des discussions deviendra un sujet marginal.

Republicoftogo.com : Parmi les réformes envisagées, il y a la limitation du mandat présidentiel

Georges Aïdam : Tous les thèmes des réformes sont contenus dans l’Accord politique global, c’est ce document qui fait référence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.