Maintenir le cap des réformes

17/03/2014
Maintenir le cap des réformes

Georges Aïdam

Les réformes institutionnelles et constitutionnelles pourront être discutées au sein de l’Assemblée nationale ou dans tout autre cadre. L’important pour Georges Aïdam, le premier vice-président de l’Union pour la République (UNIR, majorité présidentielle), est d’aboutir à un large consensus sur ces questions.

L’esprit d’ouverture dont a fait preuve le chef de l’Etat doit permettre d’avancer rapidement, explique M. Aïdam dans l’entretien qui suit.

Republicoftogo.com : Quelle a été la teneur de vos récentes discussions avec le Premier ministre ?

Georges Aïdam : Nous nous sommes d’abord félicités d’abord du nouveau climat d’apaisement et de compréhension qui prévaut. Nous avons écouté le Premier ministre qui nous a précisé les orientations que le gouvernement entend prendre afin que les réformes institutionnelles et constitutionnelles puissent s’engager cette année. Nous avons fait part des dispositions de UNIR à accompagner les efforts du gouvernement pour que ces reformes politiques puissent s’opérer pour le bien du Togo.

Republicoftogo.com : Les réformes doivent-elles être discutées au sein de l’Assemblée nationale ou dans le cadre d’un nouveau round de dialogue

Georges Aïdam : Nous contribuerons à tous les efforts permettant à la réalisation des réformes. Nous abordons ces questions dans un esprit constructif. Je vous rappelle que le président d’UNIR (Faure Gnassingbé, ndlr) a initié un mouvement qui permet un début de décrispation. Il vient de recevoir le chef de file de l’opposition (Jean-Pierre Fabre, ndlr). C’est une première.

Republicoftogo.com : Plusieurs partis d’opposition refusent l’idée de discuter des réformes à l’assemblée où ils sont minoritaires

Georges Aïdam : Si une assemblée nationale est élue, c’est pour servir à quelque chose. Nous pensons à UNIR que cette institution doit pouvoir remplir son rôle.

Republicoftogo.com : Le Parlement est donc l’unique voie ?

Georges Aïdam : Si après ces contacts nous constatons que c’est le lieu approprié, l’UNIR apportera sa contribution. L’essentiel est de parvenir à l’adoption des réformes dans une atmosphère consensuelle, peu importe le cadre.

Si demain nous parvenons à un consensus, le cadre des discussions deviendra un sujet marginal.

Republicoftogo.com : Parmi les réformes envisagées, il y a la limitation du mandat présidentiel

Georges Aïdam : Tous les thèmes des réformes sont contenus dans l’Accord politique global, c’est ce document qui fait référence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.