Maintien de l'ordre en période électorale : soutien de l'Onu

22/09/2007
Maintien de l'ordre en période électorale : soutien de l'Onu

Le centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement qui a son siège au Togo a mis à la disposition des forces de l'ordre un guide pratique qui explique l'attitude à adopter pendant le processus électoral. Intitulé "Guide de maintien de l'ordre en période électorale par les forces de sécurité", ce document élaboré dans un style simple avec une iconographie adaptée a pour objectif de faciliter le travail des agents de sécurité qui seront déployés sur le territoire à l'occasion de la campagne électorale et du vote le 14 octobre prochain.

Ce Guide servira aussi de "pont" entre le ministère de la Sécurité et les policiers et gendarmes sur le terrain."Nous nous félicitons de cette initiative car c'est un document qui vient compléter l'arsenal que nous allons mettre à la disposition de nos forces", a déclaré le ministre de la Sécurité Atcha Titikpina.

Le dispositif sécuritaire mis en place prévoit le déploiement de plus de 6.000 policiers et gendarmes sur toute l'étendue du territoire.

Par ailleurs, une autre opération dénommée "Araignée" a été lancée pour la seule ville de Lomé, afin de réduire le taux de criminalité durant la période des élections et au-delà.

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.