Mally à cœur ouvert avec le personnel hospitalier

07/09/2010
Mally à cœur ouvert avec le personnel hospitalier

Au centre hospitalier universitaire (CHU) de Lomé Tokoin, une petite partie du personnel soignant vend illégalement des médicaments provenant de la pharmacie centrale, se livre à des vols d’équipements et accueille les patients avec arrogance quand ils ne pratiquent pas le racket.

Des comportements rapportés par les malades eux-mêmes.

Des faits suffisamment graves qui ont conduit le ministre de la Santé, Komlan Mally, à convoquer mardi une réunion de concertation avec les chefs de services et les responsables administratifs du CHU, histoire de recadrer les choses.

« Je suis avec vous aujourd’hui pour qu’a cœur ouvert on discute des causes de ces pratiques et envisager ensembles des approches de solutions » a déclaré M. Mally à l’ouverture des discussions.

Mais heureusement, l’hôpital de Lomé c’est aussi des hommes et des femmes dévoués à leur métier. Des qualités qu’a tenu à rappeler le ministre.

Il a reconnu qu’il fallait une amélioration des conditions de travail, jugées « précaires » par le personnel

Manque d’équipements et d’infrastructures adéquates, salaires insuffisants, absence de responsabilisation des chefs de services, etc…. Pour les médecins, des réformes sont urgentes
Komlan Mally s’est engagé à répondre favorablement aux doléances du milieu hospitalier.

Premier centre hospitalier du Togo, le CHU de Lomé compte 1400 agents tous corps confondus ; 1000 lits et une consultation moyenne de 200 personnes/jour et 600 hospitalisations permanentes.
« Cet effectif est trop lourd pour un CHU, il faut réfléchir à adapter nos structures aux normes de l’OMS qui situe la capacité d’accueil d’un hôpital à 400 lits » a déclaré le Docteur Songnè, chef du service des urgences.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.

L'évènement digital de la rentrée

Tech & Web

Le Togo a amorcé sa révolution numérique. L’essor de la sphère digitale, synonyme de développement économique et social, est incontournable.