Manif dans le calme

09/11/2011
Manif dans le calme

L’ANC et le FRAC ont manifesté mercredi à Lomé dans le calme pour réclamer la réintégration des députés démissionnaires, exclus de l’Assemblée en 2010.

Les quelques centaines de protestataires étaient encadrés par les forces de l’ordre, très présente le long du parcours, pour éviter tout incident.

Dans une déclaration lue par l’ex-député Ouro Tchagnao Akondo, les militants de l’ANC réclament, notamment, le retour des 9 anciens élus dans l’hémicycle, une modification de la composition du Bureau de l’Assemblée et la démission du président de la Cour constitutionnelle et de ses membres.

"L’arrêt de la Cour de justice de la Cédéao est suffisamment clair et indique que les 9députés n'ont jamais démissionné. Exiger de cette juridiction une clarification serait un non sens", déclaré Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC qui a appelé ses sympathisants à une nouvelle marche le 19 novembre.

Rappelons que si la Cour de justice de la Cédéao a bien condamné le Togo à verser des dommages et intérêts aux ex-députés ; elle n’a jamais demandé leur réintégration.

En photo : Jean-Pierre Fabre ce matin devant l'Assemblée nationale

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.