Manif très sage

17/04/2011
Manif très sage

La manifestation organisée à l’initiative de Jean Dégli à la tête d’un «Front sage» n’a pas fait recette samedi à Lomé.
Une poignée de manifestants, habillés de t-shirt noir, avaient répondu à l’appel.
M. Dégli, avait à ses côtés plusieurs responsables de partis politiques de l’opposition au Togo, dont Agbéyomé Kodjo d’Obuts et Me Dodji Apévon du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR). «On ne vend pas sa conviction lorsqu’on lutte pour le bien-être du peuple, sinon on est maudit », a déclaré Jean Dégli qui a invité la classe politique togolaise à faire abstraction du passé et à travailler d’arrache-pied pour le bonheur du peuple togolais.
Le « Front sage » a également demandé aux autorités d’entreprendre dans le plus bref délai, les reformes constitutionnelles et institutionnelles, dont le retour à la constitution de 1992, et de revoir à la baisse le prix des denrées de premières nécessité.  
De son côté, le leader de l’ANC a déclaré que « Dégli a échoué dans sa manœuvre car l’opinion togolaise l’a censurée en refusant de le suivre massivement ».
Pour l’ex-député UFC, « la situation est désormais claire avec une opposition à la solde du pouvoir et l’autre, légitime, au service du peuple.
 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.