Manifestations : les organisateurs doivent veiller au calme

26/12/2017
Manifestations : les organisateurs doivent veiller au calme

Yark Damehane

Le gouvernement a invité mardi l’opposition à éviter les débordements lors des manifestations prévues les 27, 28 et 30 décembre.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, a demandé aux organisateurs de veiller au respect des itinéraires convenus d’un commun accord.

‘Tout a été prévu pour que ces marches se déroulent dans le calme et l’ordre’, a indiqué le ministre.

Son appel n’est pas fortuit. Certains responsables de la coalition de l’opposition ont demandé à leurs supporteurs de provoquer la police et la gendarmerie.

‘Il a été demandé aux manifestants de quitter l’itinéraire prévu à Lomé pour se retrouver à certains points sensibles. En région, il a été suggéré de bloquer la circulation sur la RN1’, a précisé Yark Damehane qui a prié les organisateurs de faire preuve de responsabilité.

Depuis plus de 4 mois, les manifestations sont incessantes. Elles se déroulent alors qu’un dialogue doit s’ouvrir prochainement avec le pouvoir pour discuter des réformes constitutionnelles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.