Manifester en protégeant les droits des citoyens

08/12/2010
Manifester en protégeant les droits des citoyens

Juristes, représentants des partis politiques, de la société civile et des syndicats, discutent depuis mercredi d’un cadre adapté pour l’organisation et le déroulement des manifestations au Togo.
Le ministère de l’Administration territoriale souhaite obtenir un minimum autour d’un projet de loi en cours de préparation portant sur la réglementation des rassemblements publics.
Ce débat est initié par le Haut Commissariat des Nations Unies au droit de l’homme (HCDH), le Centre de Droit public de la Faculté de droit de l’Université de Lomé avec l’appui financier de l’ambassade de France à Lomé.
«La constitution a fixé les grands principes d’expression des libertés publiques mais n’a pas pris soins d’arrêter les contours légaux. Il est donc nécessaire d’adopter une loi fixant les modalités d’exercice de cette liberté fondamentale qui est celle manifester », a expliqué Pascal Bodjona, le ministre de l’Administration territoriale.
Le régime déclaratif qui sous-tend l’organisation de ces manifestations impose néanmoins un minimum de restrictions liées à la nécessité de protéger les droits des citoyens d’une manière générale comme l’interdiction, par exemple, d’occuper les voies publiques les jours ouvrables, souligne M. Bodjona.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.