Manifester est un droit qui a ses règles

08/03/2010
Manifester est un droit qui a ses règles

Afin de ne pas perturber l’activité économique à Lomé en pleine semaine, les autorités ont décidé de ne pas autoriser la manifestation que voulait organiser l’UFC mardi.
Le ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona, a naturellement reconnu aux partis politiques, aux syndicats ou aux associations la liberté de manifester, y compris à l’UFC, mais il a rappelé la nécessité pour l’Etat d' « assurer la protection et la sécurité de toutes les personnes".
Jean-Pierre Fabre, le candidat de l’UFC battu à la présidentielle au Togo, voulait organiser un meeting et une marche dans la capitale pour protester contre les résultats de l’élection présidentielle. M. Fabre s’était auto-crédité, la veille de la publication officielle des résultats, d’un score de près de 80% avant de se raviser 48h plus tard pour affirmer qu’il n’avait obtenu en réalité que « 55 à 60 des voix ».
Selon les chiffres provisoires, le candidat de l’UFC a obtenu 33,94% des suffrages au terme d’un dépouillement sécurisé et totalement transparent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.