Manifester est un droit qui a ses règles

08/03/2010
Manifester est un droit qui a ses règles

Afin de ne pas perturber l’activité économique à Lomé en pleine semaine, les autorités ont décidé de ne pas autoriser la manifestation que voulait organiser l’UFC mardi.
Le ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona, a naturellement reconnu aux partis politiques, aux syndicats ou aux associations la liberté de manifester, y compris à l’UFC, mais il a rappelé la nécessité pour l’Etat d' « assurer la protection et la sécurité de toutes les personnes".
Jean-Pierre Fabre, le candidat de l’UFC battu à la présidentielle au Togo, voulait organiser un meeting et une marche dans la capitale pour protester contre les résultats de l’élection présidentielle. M. Fabre s’était auto-crédité, la veille de la publication officielle des résultats, d’un score de près de 80% avant de se raviser 48h plus tard pour affirmer qu’il n’avait obtenu en réalité que « 55 à 60 des voix ».
Selon les chiffres provisoires, le candidat de l’UFC a obtenu 33,94% des suffrages au terme d’un dépouillement sécurisé et totalement transparent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.