Manioc : appui des banques

06/12/2010
Manioc : appui des banques

La ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Victoire Tomegah Dogbé, a signé lundi des conventions de partenariat avec la Banque Populaire pour l’Epargne et le Crédit (BPEC) et avec la Banque Régionale de Solidarité (BRS) dans le cadre du projet "Plantes à Racines et Tubercules" (PRT).
Le PRT vise à promouvoir notamment la filière manioc et à améliorer le pouvoir d’achat des membres des groupements villageois.
Signées pour une durée de deux ans renouvelables, ces conventions sont destinées à définir le cadre de collaboration et d’octroi de crédits aux groupements identifiés par le ministère du Développement à la base afin d’atteindre les objectifs du PRT.
Le ministère s’engage, notamment, à favoriser l’accès des groupements aux services des deux établissements financiers pour le renforcement de leur capacité de production, de transformation et de commercialisation de la production de manioc.
Les banques consentent à octroyer des crédits conséquents aux groupements de producteurs.
Outre ces engagements communs, la BPEC octroiera des microcrédits aux éleveurs. Il s’agit d’un autre projet du ministère du Développement à la base dénommé "Chantier-Ecole-Elevage".
La BPEC était, depuis 2009, le seul partenaire financier du ministère pour ce projet PRT.
Cette banque a déjà octroyé aux producteurs de manioc des microcrédits d’une valeur totale de près d’un milliard de Fcfa au titre de la dernière campagne agricole.
Un appui qui a sensiblement contribué à améliorer la dernière production de manioc.
Pour faciliter la commercialisation, une campagne d’achat a été lancée lundi dernier à Koutago dans la préfecture de l’Ogou à (environ 190 km de Lomé) par la Mme Tomegah-Dogbé.
Elle permettra aux paysans de vendre au moins 25.000 tonnes de manioc à la Société Sino Togolaise (SINTO) basée à Anié (200 km de Lomé) qui les transformera en alcool à 95° et en biocarburant.
A la clé, plus de 1,4 milliards de francs pour les producteurs.
En photo : échange de documents entre Victoire Tomegah Dogbé et le directeur général de la BPEC, Elie Abissi Tagba

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.