Marathon présidentiel

26/11/2009
Marathon présidentiel

Faure Gnassingbé a poursuivi mercredi sa tournée dans la région de la Kara. Il s'est successivement rendu à Guérinkouka, chef lieu de la préfecture de Dankpen, puis à Bassar et enfin à Défalé dans la préfecture de Doufelgou.

Dans ces trois localités, le président a délivré un message de paix et de développement. Il a encouragé les groupements à travailler avec assiduité et persévérance. « C'est ensemble que nous allons reconstruire ce pays. Je me félicite de votre détermination et je compte sur vous relever les défis qui nous attendent dans les domaines de la santé, de l'agriculture, des pistes rurales ou de l'éducation» a déclaré M. Gnassingbé.

Du matériel agricole a été offert à plusieurs centaines de groupements dans les trois localités visités.

La ministre déléguée, chargée du Développement à la base, Victoire Tomegah-Dogbé, a demandé aux bénéficiaires de faire bon  usage des équipements. « Ce matériel doit vous aider à développer vos activités. Nous allons revenir bientôt pour recenser et récompenser d'autres groupements» a indiqué la ministre.

Le projet de soutien aux activités économiques de groupements (PSAEG) visait, dans sa phase pilote, une centaine de groupements à travers le Togo, mais, face à l'engouement, il a été étendu à des centaines d'autres qui bénéficient d'équipements pour la production agricole.

Le chef de l'Etat s'était rendu mardi à Pagouda et à Kara.

    

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.

Renforcement des capacités militaires des pays membres

Cédéao

La 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d’état major de la Cédéao s’est achevée mercredi à Lomé.

Un PC bon marché fabriqué au Togo

Tech & Web

Des déchets informatiques utilisés pour fabriquer un ordinateur. Voilà un cycle vertueux.

Exportateur et pollueur

Faits divers

Lors d’un contrôle effectué le 13 avril dernier au port de Sète, les douaniers se sont intéressés à deux semi-remorques en partance pour le Togo. Et là, surprise.