Marchandage

12/06/2013
Marchandage

La CDPA, le CAR et l’ANC, devraient finalement présenter des candidats aux législatives prévues le 21 juillet. Pour ces formations de l’opposition, la difficulté réside dans la constitution d’éventuelles listes communes. Et là ça coince car chacun plaide pour sa paroisse. Le CAR qui dispose de 4 députés dans l’actuelle législature n’entend pas se faire dissoudre dans un accord qui ne lui serait pas favorable. Sans élus, la CDPA espère grappiller quelques sièges. Mais ces deux partis doivent faire face aux exigences de l’ANC qui veut être seul dans le Grand Lomé et dans les préfectures de Vo et des Lacs. 

Or, selon les responsables du CAR et de la CDPA, cette demande n’est pas acceptable. Ils estiment que le parti dirigé par Jean-Pierre Fabre n’a pas plus de légitimité que les autres. Né d’une scission avec l’UFC, l’ANC ne s’est jamais présenté à aucune élection ce qui rend sa véritable influence difficile à mesurer.

Les partis et candidats indépendants ont jusqu’au 16 juin pour déposer leur dossier auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Le Togo a franchi les principales étapes permettant d’organiser les élections. Le recensement est terminé et les listes électorales sont quasiment définitives.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.