Marche « inopportune » après l’accord

01/07/2011
Marche « inopportune » après l’accord

Dans un communiqué rendu public dans la nuit, les autorités universitaires ont décidé de sursoir à leur décision d'exclure de l’Université de Lomé (UL) Adou Seibou, le leader du syndicat MEET, le temps de poursuivre les discussions avec les délégués des étudiants. 

"Suite à l’exclusion du président du MEET, Adou Sébou des universités du Togo, décidée par le conseil de discipline de l’Université de Lomé, les responsables du MEET ont sollicité la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) pour une action de médiation auprès des autorités universitaires, afin de trouver une issue à leurs revendications. Il s’agit, notamment, de la réintégration de l’étudiant Adou Sébou et de la reprise des discussions entre les autorités et les associations estudiantines", indique le communiqué. 

Cette mesure n'est valable qu'à la condition que les étudiants décident de leur côté de suspendre le projet de marche prévu vendredi.

"Apres une série de rencontres avec la CNDH, les membres du gouvernement et les autorités universitaires, celles-ci ont accepté de surseoir à leur décision d’exclusion d’Adou Sébou, le temps de poursuivre les discussions, à condition que le MEET s’engage de surseoir à sa marche prévue le 1er juillet 2011 ainsi qu’à toute action de violence sur le campus universitaire", précise le texte.

Des échanges auraient repris dès jeudi avec les délégués des étudiants, les autorités universitaires et le gouvernement concernant les différentes revendications.

"Par conséquent le gouvernement estime que la marche qu’appelle le MEET pour le 1er juillet 2011 est inopportune d’autant que les revendications mises en avant pour appeler à cette manifestation ont été déjà satisfaites", indique le communiqué, invitant les populations à vaquer librement à leurs occupations habituelles.

Le Togo est secoué depuis plusieurs semaines par une vague de contestation à l’Université de Lomé, la plus grande du pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.