Marches pacifiques

21/09/2017
Marches pacifiques

Yark Damehane

Les manifestations organisées jeudi à Lomé par la coalition de l’opposition et les supporters de Faure Gnassingbé se sont déroulées sans incidents. Pas de heurts non plus en province. Et une mobilisation relativement faible.

Lors d’un point de presse dans la soirée, le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, a indiqué que la situation s’était normalisée à Mango (500km de Lomé, région des Savanes), théâtre hier de violences.

Jean-Pierre Fabre (ANC) jeudi à Lomé

‘Face à l’escalade des renforts ont été dépêchés sur place en appui aux forces présentes. Le calme est revenu’, a-t-il précisé tout en précisant que le gouvernement allait venir en aide à une centaine d’habitants dont les biens ont été vandalisés mercredi, les maisons saccagées ou incendiées par des manifestants de l’opposition. Il seront relogé, a indiqué le ministre.

Les opposants ont prévu de nouveaux rassemblements la semaine prochaine.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays.