Marchés publics : l'audit 2012 relève des défaillances

20/08/2015
Marchés publics : l'audit 2012 relève des défaillances

René Kapou le directeur général de l'ARMP

Le rapport d’audit des marchés publics conclus en 2012 a été rendu public jeudi par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP). 

Réalisé par le cabinet indépendant Grant Thorton, il relève un certain nombre de défaillances comme l’absence d’établissement des avis généraux de passation des marchés, la non publication des attributions provisoires et définitives, l’absence de signatures. Sont également pointés du doigt, des irrégularités relatives aux procédures de traitement des recours.

L’audit publie la liste des bons élèves et des cancres parmi les ministères et les entreprises publiques.

Un coup de chapeau est donné aux ministère des Mines et de l’Energie, du Développement à la base, à la SALT (Société aéroportuaire), au Conseil national des chargeurs et aux universités de Kara et de Lomé pour avoir scrupuleusement respecté les procédures.

Au total, 31 autorités contractantes ont été auditées par Grant Thorton.

Il est nécessaire de rappeler que ce bilan mitigé porte sur 2012. Depuis, de gros efforts ont été menés pour rendre la passation des marchés publics transparents et quasi exempts de tout dysfonctionnement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.