Marchés publics : l'audit 2012 relève des défaillances

20/08/2015
Marchés publics : l'audit 2012 relève des défaillances

René Kapou le directeur général de l'ARMP

Le rapport d’audit des marchés publics conclus en 2012 a été rendu public jeudi par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP). 

Réalisé par le cabinet indépendant Grant Thorton, il relève un certain nombre de défaillances comme l’absence d’établissement des avis généraux de passation des marchés, la non publication des attributions provisoires et définitives, l’absence de signatures. Sont également pointés du doigt, des irrégularités relatives aux procédures de traitement des recours.

L’audit publie la liste des bons élèves et des cancres parmi les ministères et les entreprises publiques.

Un coup de chapeau est donné aux ministère des Mines et de l’Energie, du Développement à la base, à la SALT (Société aéroportuaire), au Conseil national des chargeurs et aux universités de Kara et de Lomé pour avoir scrupuleusement respecté les procédures.

Au total, 31 autorités contractantes ont été auditées par Grant Thorton.

Il est nécessaire de rappeler que ce bilan mitigé porte sur 2012. Depuis, de gros efforts ont été menés pour rendre la passation des marchés publics transparents et quasi exempts de tout dysfonctionnement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.