Marginalisation

23/08/2012
Marginalisation

Le collectif «Sauvons le Togo», qui regroupe de petites associations de défense des droits de l’homme et des formations politiques d’opposition de second rang, a décidé de mettre fin aux manifestations et lancer une campagne de « désobéissance civique ». 

«Dès maintenant, nous ne parlons plus avec personne et il revient au peuple de prendre sa responsabilité. Nous appelons le peuple à utiliser les dispositions de l’article 150 de la constitution pour faire bouter dehors ce régime. Pour nous, c’est fini, il n’y a plus rien à dire, il faut qu’il dégage», a indiqué jeudi Zeus Ajavon, l’un des responsables de ce mouvement.

La décision du CST intervient alors que le Premier ministre, Ahoomey-Zunu, a appelé à un large dialogue politique qui débutera vendredi.

L’attitude de ce collectif le marginalise encore un peu plus sur la scène politique togolaise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Elargir l'accès des TIC à l'ensemble de la population

Tech & Web

Le conseil des ministres a adopté vendredi un décret relatif à la déclaration de politique du secteur de l’économie numérique.

Bonjour Docteur

Santé

Docmava, nouveau site togolais, a pour objectif d’améliorer le quotidien des professionnels de santé et des patients.

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.