Marginalisation

23/08/2012
Marginalisation

Le collectif «Sauvons le Togo», qui regroupe de petites associations de défense des droits de l’homme et des formations politiques d’opposition de second rang, a décidé de mettre fin aux manifestations et lancer une campagne de « désobéissance civique ». 

«Dès maintenant, nous ne parlons plus avec personne et il revient au peuple de prendre sa responsabilité. Nous appelons le peuple à utiliser les dispositions de l’article 150 de la constitution pour faire bouter dehors ce régime. Pour nous, c’est fini, il n’y a plus rien à dire, il faut qu’il dégage», a indiqué jeudi Zeus Ajavon, l’un des responsables de ce mouvement.

La décision du CST intervient alors que le Premier ministre, Ahoomey-Zunu, a appelé à un large dialogue politique qui débutera vendredi.

L’attitude de ce collectif le marginalise encore un peu plus sur la scène politique togolaise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.