Marginalisation

23/08/2012
Marginalisation

Le collectif «Sauvons le Togo», qui regroupe de petites associations de défense des droits de l’homme et des formations politiques d’opposition de second rang, a décidé de mettre fin aux manifestations et lancer une campagne de « désobéissance civique ». 

«Dès maintenant, nous ne parlons plus avec personne et il revient au peuple de prendre sa responsabilité. Nous appelons le peuple à utiliser les dispositions de l’article 150 de la constitution pour faire bouter dehors ce régime. Pour nous, c’est fini, il n’y a plus rien à dire, il faut qu’il dégage», a indiqué jeudi Zeus Ajavon, l’un des responsables de ce mouvement.

La décision du CST intervient alors que le Premier ministre, Ahoomey-Zunu, a appelé à un large dialogue politique qui débutera vendredi.

L’attitude de ce collectif le marginalise encore un peu plus sur la scène politique togolaise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.