Markus Löning : ‘En démocratie, il faut savoir se parler’

02/02/2013
Markus Löning :  ‘En démocratie, il faut savoir se parler’

Le gouvernement a bien fait d’initier le dialogue politique, mais il est dommage que certains partis aient décidé de rester en marge de ce processus. Telle est, en substance, la position de Markus Löning (photo), chargé des droits de l’homme et de l’aide humanitaire au ministère allemand des Affaires étrangères. Un point de vue exprimé dans un entretien à Republicoftogo.com, après sa rencontre vendredi à Berlin avec le Premier ministre togolais, Arthème Ahoomey-Zunu.

Republicoftogo.com : Le gouvernement a appelé à de multiples reprises l’opposition au dialogue. Certains partis continuent de refuser. Les autorités ne peuvent pas leur mettre un couteau sous la gorge pour les forcer à discuter. Comment faire ?

Markus Löning : Ce qui est fondamental, c’est que le gouvernement ait appelé au dialogue. Et c’est très bien car c’est son rôle. Mais la responsabilité appartient aussi aux partis politiques qui doivent entamer ce dialogue. Tout le monde a intérêt à se mettre autour d’une table pour discuter. 

Ce n’est pas à moi de porter un jugement. Ce sont des décisions politiques. Mais personnellement, je pense que dans une démocratie, il est important de se parler 

Ce qui est essentiel, c’est que les élections législatives se passent bien, qu’elles soient libres, démocratiques et transparentes. Que tous les partis y participent ou non.

Republicoftogo.com : Les relations entre l’Allemagne et le Togo avaient été exécrables pendant une quinzaine d’années. Sentez-vous une nouvelle dynamique ?

Markus Löning : Absolument. Il y a un nouveau courant. Le ministre allemand du Développement s’est rendu au Togo l’année dernière. On a eu une conférence régionale de nos ambassades à Lomé sur les droits de l’homme. Ca aussi, c’est un signal de soutien politique en faveur du Togo. 

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.