Maturité politique du peuple togolais

01/03/2010
Maturité politique du peuple togolais

Pour les Togolais, la campagne électorale est une fête de réconciliation nationale qui ne doit pas être gâchée par la violence. C’est le point de vue de la diaspora togolaise regroupée au sein de l’association CHEMIPAD-TOGO, basée à Paris.
L’ONG met toutefois en garde : « Globalement le Togolais est de nature pacifique et il entend le rester, n'en déplaise aux candidats battus qui se laisseraient tenter par un appel à la violence du type +on nous a volé notre victoire+ slogan de nature à attiser la haine et la violence », peut-on lire dans un communiqué publié lundi.

Voici le texte du communiqué de CHEMIPAD
La diaspora togolaise réunie au sein de l'Association CHEMIPAD-TOGO dont le siège se trouve à Paris a délégué des observateurs indépendants sur place pour suivre de près le déroulement des élections présidentielles aux côtés des milliers d'autres observateurs civils et militaires déployés sur toute l'étendue du territoire togolais.
Leur compte rendu, à ce stade de la campagne électorale, est que celle-ci se déroule jusqu'à présent dans le calme, la transparence et en toute indépendance des autorités administratives et politiques.
La CENI dispose d'une force de sécurité composée de gendarmes et de policiers spécialement formés pour assurer la sécurité et la prévention de la violence sous quelque forme que ce soit.
Ils sont épaulés, pour la circonstance, par des centaines d'officiers supérieurs de la CEDEAO également déployés sur toute l'étendue du territoire.
Des scènes surréalistes, preuves de la maturité politique du peuple togolais, ont été observées çà et là dans tous les coins (régions) du pays.
Pour ceux qui connaissent le paysage politique français, c'est comme si au cours d'une campagne électorale, les militants et militantes du Front National, (parti d'extrême droite) et le parti communiste français (parti d'extrême gauche) chantent et dansent ensemble en s'échangeant des maillots à l'effigie de leur candidat respectif.
On a observé à plusieurs reprises que pour les Togolais, la campagne électorale est une fête de réconciliation nationale et que le meilleur d'entre
eux gagne cette élection présidentielle.
On a même vu des particuliers afficher sur leurs devantures la photo non seulement de leur champion mais aussi des autres candidats.
On a aussi vu des véhicules à l'effigie du Président sortant et des candidats du CAR et de l'UFC sillonner les grandes artères de Lomé.
Tous les candidats, chaque fois qu'ils passent à la télévision nationale, exhortent leurs militants et militantes à accepter le verdict qui sortira des urnes le 4 Mars 2010 et à s'abstenir de toutes formes de violence qui entacheraient le processus électoral en cours pour qu'enfin le Togo qu'ils aiment tous tant soit cité désormais en exemple dans la sous région.
Il n'y a pas si longtemps, tous les Togolais étaient si fiers que leur beau pays soit surnommé la « Suisse de l'Afrique ».
Selon les indiscrétions obtenues çà et là, le peuple togolais se dit prêt et déterminé à ne plus accepter la manipulation et refuse catégoriquement toute violence postélectorale qui pourrait être de nature à compromettre les acquis de la réconciliation nationale et de la Paix chère au peuple togolais dont l'identité nationale se résume dans 4-la joie de vivre, la convivialité et l'hospitalité légendaire connues et reconnues dans la sous région 40%
Globalement le Togolais est de nature pacifique et il entend le rester, n'en déplaise aux candidats battus qui se laisseraient tenter par un appel à la violence du type « on nous a volé notre victoire » slogan de nature à attiser la haine et la violence.
De toutes les façons si c'est le cas, CHEMIPAD se tiendra au côté des associations et ONG qui se porteront partie civile pour poursuivre tout individu, quelque soit sa nationalité, pour apologie de crime et incitation à la haine et à la violence auprès des tribunaux compétents afin que les mesures qui s'imposent soient prises, notamment, un mandat d'arrêt international.
Au vu des comportements exemplaires des uns et des autres, nous prions le Bon Dieu de nous éviter d'arriver à cette extrémité, car eu égard à la maturité politique de nos candidats, la plupart d'entre eux se positionnent déjà pour 2015 et font de cette élection, au cas ils le perdront, une sorte de galop d'essai pour s'aguerrir pour le futur.
Il résulte de tout ce qui précède que le Togo est déjà sur le chemin de la paix, de la démocratie et du développement et qu'il faut l'accompagner sur ce chemin.
Charles JOURDAN, Secrétaire Général de CHEMIPAD-TOGO

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.