Menaces et opportunités

01/10/2011
Menaces et opportunités

Dans une résolution du 17 décembre 1985, l'Assemblée générale des Nations Unies a désigné le premier lundi d'octobre de chaque année comme Journée mondiale de l'habitat. 

En 2011, la Journée sera célébrée le 3 octobre.

«Les villes et les changements climatiques» a été choisi comme thème pour cette édition 2011.

L'humanité est confrontée à une menace extrêmement préoccupante. Les conséquences de l'urbanisation et du changement climatique convergent aujourd'hui dangereusement et ce phénomène menace d'avoir des impacts négatifs sans précédents sur la qualité de la vie et sur la stabilité économique et sociale.

Néanmoins, cette menace apporte avec elle un ensemble d'opportunités. Même si les zones urbaines et leur forte concentration de population, d'industries et d'infrastructures seront sûrement les plus gravement affectées par le changement climatique, le développement urbain donne également de nombreuses opportunités pour concevoir, face à ce changement climatique, des stratégies intégrées d'atténuation et d'adaptation. 

Les populations, les entreprises et les autorités des centres urbains auront un rôle déterminant à jouer dans la définition de ces stratégies.

C’est ce qu’a rappelé samedi le ministre togolais de l’Urbanisme et de l’Habitat, Komlan Nunyabu (photo), dans son message à l’occasion de la Journée mondiale.

M. Nunyabu a détaillé les mesures prises par le Togo, à l’initiative du président Faure Gnassingbé, pour protéger l’environnement en zone urbaine. Parmi celles-ci, la ratification du protocole de Kyoto, l’interdiction de la production, de l’importation et de la commercialisation des sachets et emballages plastiques non biodégradables ou encore l’adoption d’une nouvelle politique de développement urbain par l’élaboration et l’adoption de la Stratégie Nationale du Logement (SNL).

Le ministre a encore cité une série de mesures concrètes prises par le gouvernement, dont l’élaboration du Code de l’urbanisme et de la construction, l’adoption d’un avant-projet  de loi régissant la promotion immobilière et la préparation d’un Code foncier moderne.

Voici le message du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat

La Communauté Internationale célèbre chaque premier lundi du mois d’octobre la Journée Mondiale de l’Habitat. L’objectif est de réfléchir sur l’état de nos villes et d’attirer l’attention de l’humanité sur les problèmes auxquels sont confrontés les établissements humains.

Cette journée permet également d’étudier les liens entre l’urbanisation et le changement climatique, deux grands défis auxquels l’humanité doit faire face au 21ème siècle. 

Le thème retenu par les Nations-Unies pour cette année est : “villes et changement climatique”. 

Ce thème offre l’opportunité à chacun  de s’intéresser à l’impact que nos villes ont sur le climat et par voie de conséquence l’impact des changements climatiques sur nos villes. 

Il illustre la contribution significative des zones urbaines au changement climatique tout en soulignant les effets potentiellement dévastateurs du changement climatique sur les populations urbaines.

Il examine les réponses politiques, les stratégies et les pratiques qui émergent dans les zones urbaines pour atténuer et s’adapter aux phénomènes.

Selon le rapport mondial sur les établissements humains, il pourrait y avoir d’ici 2050, jusqu’à 200 millions de réfugiés environnementaux. Beaucoup d’entre eux seront obligés d’abandonner leur foyer en raison de l’élévation du niveau des mers, des inondations et des sécheresses.

Le  Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies, également  Directeur Exécutif de l’ONU-Habitat, a d’ailleurs relevé dans son message, que les risques induits par le climat (élévation du niveau des mers, les cyclones tropicaux, de fortes précipitations et des conditions climatiques extrêmes) vont fondamentalement perturber le tissu urbain et le fonctionnement des villes.

A terme, les villes les plus durement touchées seront les moins préparées.

C’est dans cette optique que le gouvernement togolais, a entrepris une série d’actions dont : 

  • - la signature de la convention cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques ;
  • - la ratification du protocole de Kyoto ;
  • - la prise du décret portant interdiction, production, importation, distribution et commercialisation des sachets et emballages plastiques non biodégradables au Togo ;
  • - l’initiation d’une nouvelle politique de développement urbain par l’élaboration et l’adoption de la Stratégie Nationale du Logement ;
  • - l’élaboration et la validation du code de l’urbanisme et de la construction, 
  • - l’élaboration de l’avant-projet de loi régissant la promotion immobilière ;
  • - l’élaboration d’un code foncier moderne ;
  • - la maîtrise  de l’urbanisation accélérée par la création des villes nouvelles ; ce qui aurait pour mérite de ralentir à terme les flux migratoires vers les grands centres urbains ;
  • - la poursuite des travaux entrepris dans les centres urbains notamment le Projet de Développement Urbain 
  • - le Projet d’Environnement Urbain de Lomé 
  • - le Projet d’Aménagement Urbain du Togo 
  • - le Projet Urbain de Réhabilitation des Infrastructures des Services Electriques
  • - et le Projet d’Aménagement de la Zone Lagunaire 
  • - la poursuite de la réflexion sur la création des agences urbaines dans toutes les régions économiques du pays en vue d’encadrer et de gérer l’urbanisation.
  • - la recherche des partenaires variés pour la mise en œuvre de la Stratégie Nationale du Logement à travers plusieurs projets prometteurs ;

Le Gouvernement à travers mon département est également en train d’initier un programme de logements sociaux sur un site à Sanguéra avec une phase pilote de 500 logements. 

Ce n’est pas par hasard que cette journée coïncide avec le début officiel de l’ouverture de l’enquête de commodo et incommodo pour la sécurisation foncière du projet. 

C’est pourquoi, je saisis cette heureuse occasion pour féliciter le Chef de l’Etat Faure GNASSINGBE pour sa politique pragmatique de recherche de la paix pour assoir une urbanisation prometteuse dans notre cher pays le Togo.

C’est sur ces mots d’optimisme que je déclare ouvertes les manifestations marquant la célébration de la 26ème Journée Mondiale de l’Habitat dans notre pays. 

Ces manifestations auront lieu cette année à Sokodé à une date appropriée. Elles couvriront tout le mois d’octobre 2011.

VIVE LA JOURNEE DE MONDIALE L’HABITAT

ET VIVE LE TOGO.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.