Merci qui ?

05/10/2016
Merci qui ?

Brigitte Johnson Adjamagbo

Les opposants font parfois preuve d’une certaine lucidité. C’est le cas de Brigitte Johnson Adjamagbo.

La secrétaire générale  de la  Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) a reconnu mercredi que le Togo avait réalisé des avancées dans de nombreux domaines.

‘La lutte ouverte le 5 octobre 1990 a permis d’obtenir des gains inestimables. Nous pouvons parler de la liberté d’expression, de la liberté de presse. Aujourd’hui, grâce à la charte des partis politiques, on a mis fin au parti unique, parti d’Etat ; la lutte nous a permis d’obtenir une nouvelle constitution, nous en sommes encore à nous battre pour obtenir les réformes institutionnelles et constitutionnelles, nous en sommes encore  à demander l’organisation des élections locales’, a déclaré Mme Brigitte 

Mme Johnson Adjamagbo s'exprimait à l’occasion du 26e anniversaire du début du ‘printemps togolais’ qui avait marqué l’instauration de la démocratie.

Les avancées observées par la responsable de la CDPA ne sont pas uniquement le résultat des combats menés par l’opposition, mais de la volonté des autorités politiques d’évoluer vers plus de liberté, vers plus de démocratie.

A cet égard, l’arrivée au pouvoir de Faure Gnassingbé en 2005 a donné un bon coup d’accélérateur au mouvement démocratique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.