Mgr Barrigah souhaite le concours des hommes de Dieu

26/01/2010
Mgr Barrigah souhaite le concours des hommes de Dieu

Le président de la Commission « Vérité justice et réconciliation » (CVJR), Mgr Nicodème Barrigah, a rencontré lundi les leaders religieux dans le cadre de ses consultations régulières avec l’ensemble des partenaires au dialogue : hommes politiques, journalistes, société civile, etc…
"Ma mission impose le concours de tous. Je vous exhorte, vous hommes de Dieu, à jouer votre partition et à contribuer à travers vos prêches à l'apaisement des cœurs", a déclaré l'évêque d'Atakpamé.
"Nous avons déjà commencé par des prières dans nos églises. Nous maintenons cette action pour que le Togo retrouve enfin son unité nationale et aboutisse à une réconciliation définitive", a souligné le pasteur Mitré Djakouti, administrateur de l'Eglise des Assemblée de Dieu du Togo.
Depuis quelques semaines, les travaux de la CVJR marquent le pas. Mgr Barrigah se plaint d’un manque de moyens pour faire fonctionner l’institution, mais il y a aussi la volonté de ne pas trop remuer le passé à quelques semaines d’une élection cruciale pour l’avenir du Togo.
La Commission, créée à l’initiative du président Faure Gnassingbé, doit faire la lumière sur les évènements violents survenus au Togo de 1958 à 2005.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.