Mgr Dosseh-Anyron a su donner du sens à sa vie

08/05/2014
Mgr Dosseh-Anyron a su donner du sens à sa vie

Le PM à gauche du chef de l'Etat jeudi à Lomé lors de l'hommage officiel

Un hommage national a été rendu ce matin à Lomé à Mgr Casimir Dosseh-Anyron décédé en France le 15 avril dernier. Prenant la parole au nom du gouvernement, le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, a rappelé qu’’en ces heures où un deuil sans borne afflige le peuple togolais, il est juste de dire et de redire sans se lasser que Mgr Robert-Casimir Tonyui Messan Komlan Dosseh-Anyron fut un de ces hommes à la destinée exceptionnelle que la grande famille de l’Eglise et au-delà de tous les croyants ainsi que  la nation togolaise ont le devoir de célébrer’. 

Le chef du gouvernement a souligné les qualités du disparu : faire côtoyer dans le même homme, le grand serviteur de l’Eglise et le citoyen engagé. 

‘Homme de dialogue et de pardon, exposé au tumulte du monde, à ses inconstances et aux incompréhensions, Mgr Dosseh est resté fidèle à ses convictions qu’il a défendues avec beaucoup de courage et d’abnégation. Dans les tourments qu’il dut affronter, le pasteur et le citoyen engagé qui cohabitaient en lui sont restés constamment en phase’ a déclaré M. Ahoomey-Zunu.

Informations complémentaires

Hommage Discours du PM.pdf 82,03 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.