Mgr Dosseh-Anyron a su donner du sens à sa vie

08/05/2014
Mgr Dosseh-Anyron a su donner du sens à sa vie

Le PM à gauche du chef de l'Etat jeudi à Lomé lors de l'hommage officiel

Un hommage national a été rendu ce matin à Lomé à Mgr Casimir Dosseh-Anyron décédé en France le 15 avril dernier. Prenant la parole au nom du gouvernement, le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, a rappelé qu’’en ces heures où un deuil sans borne afflige le peuple togolais, il est juste de dire et de redire sans se lasser que Mgr Robert-Casimir Tonyui Messan Komlan Dosseh-Anyron fut un de ces hommes à la destinée exceptionnelle que la grande famille de l’Eglise et au-delà de tous les croyants ainsi que  la nation togolaise ont le devoir de célébrer’. 

Le chef du gouvernement a souligné les qualités du disparu : faire côtoyer dans le même homme, le grand serviteur de l’Eglise et le citoyen engagé. 

‘Homme de dialogue et de pardon, exposé au tumulte du monde, à ses inconstances et aux incompréhensions, Mgr Dosseh est resté fidèle à ses convictions qu’il a défendues avec beaucoup de courage et d’abnégation. Dans les tourments qu’il dut affronter, le pasteur et le citoyen engagé qui cohabitaient en lui sont restés constamment en phase’ a déclaré M. Ahoomey-Zunu.

Informations complémentaires

Hommage Discours du PM.pdf 82,03 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.